« Tendresse » et autres poèmes de Franck De Raëve

Tendresse

TENDRESSE

Perles de jaspe

Souffle d’automne

Bougies fantômes

Lumières des bois

Emmenez-moi

Sans heurts

Jusqu’à la prochaine étape,

Le prochain croisement,

Le prochain nid,

Le prochain palier,

La prochaine halte.

Livre ouvert

Visite surprise

Couteau tranchant

Paroles aimantes

Emmenez-moi

Jusqu’au ciel,

Dans les nuages,

Dans l’éther,

Jusqu’aux étoiles,

Jusqu’à la lune,

Pleine et belle

Sous le soleil.

Bouquet de rire

Odeur d’humus

Soleil à vif

Liqueur de mots

Emmenez-moi

Loin du tumulte,

De la haine,

De l’indifférence,

De la solitude,

Du mépris,

De l’injustice.

Gâteau de joie

Cartes postales de plume

Ruban d’étreintes

Messages d’amour.

 

 

1

 

UN SENS À NOS VIES

Partir en fumée

Embrasser le ciel

Trait de charbon sous les yeux

Le chat sur la table

Aiguille dans le foin

La gorge qui gratte au matin

Nous n’avons peur de rien

Sous les draps, pas de bêtes

Nous mangeons à la main

Du thon et des crevettes

Pour donner un sens à nos vies.

Donner un sens à nos vies.

Rouler à fond la caisse

Ne penser à rien

Sourire aux ombres des arbres

S’asseoir sur un banc

Mélanger les mots

Quitter le bal en courant

Nous avons dans les yeux

Des épines de miel

Des rêves fabuleux

Au pays des merveilles

Pour donner un sens à nos vies.

Donner un sens à nos vies.

Avaler l’ennui

Couper les langues

Au loin la ville endormie

La main qui hésite

Colère brûlante

Le souffle court de l’l’infini

Nous dormons dans des sacs

Suspendus dans le vide

Repoussant les attaques

D’une mort trop rapide

Pour donner un sens à nos vies.

Donner un sens à nos vies.

Se laver les mains

Dans l’eau du ciel

Partir avant la nuit

Pour donner un sens à nos vies.

Donner un sens à nos vies.

Un sens à nos vies.

Nos vies.

 

 

2

 

LES TAMBOURS DE LA TERRE

La pluie tombe sur mon crâne

Je n’ai pas appris à rire

Pas de larmes sur mes joues,

Mais les perles de l’ondée,

Et dans ma bouche,

Son goût.

Je n’ai pas appris à courir

Pourtant mes pas frappent le chemin

Comme l’eau sur mon crâne,

Comme la lumière

Sur les tambours de la terre.

Leurs chants

Raisonnent mon esprit.

Résonnent dans la nuit

À l’infini.

Je n’ai pas appris à finir

Je ne veux pas être celui

Qui posera un point final

Sur la ligne de la vie.

Alors,

Chaque jour

Faire les gammes

De la ligne musicale

Des tambours de la terre.

Chaque jour

Déployer l’éventail

De la peau animale

Des tambours de la terre.

Chaque jour

Tendre l’échelle

Des cordes végétales

Des tambours de la terre.

Chaque jour

Tordre le nuancier

De la courbe minérale

Des tambours de la terre.

Chaque jour

Enfiler la panoplie

De notes sidérales

Des tambours de la terre.

Pour que chaque jour,

Leurs chants unis

Résonnent dans la nuit infinie.

Pour que chaque jour,

Leurs chants uniques

Raisonnent mon esprit à l’infini.

Je n’ai pas appris à écrire

La pluie tombe sur mon crâne,

Comme des traits sur le papier

Je trace mon chemin,

Comme on trace un dessin

À grands pas

À grands traits

Sans savoir où l’on va

Sans savoir ce que je fais.

Je vais et je fais,

Est-ce suffisant

Pour prétendre à la vie ?

La pluie tombe sur mon crâne,

Comme la lumière

Sur les tambours de la terre.

 

 


Illustrations : Franck De Raëve

Membre du bureau de l’association, Franck De Raëve est l’auteur de plusieurs recueils de poésie et nouvelles publiés chez Chemin Faisant. En ce moment, il est sur le projet d’un nouvel opus de la série Plœmeurtres…

 

 

 

Publicité

Une réflexion sur « « Tendresse » et autres poèmes de Franck De Raëve »

  1. J’ai aimé le crescendo de ces poèmes qui ne peuvent que nous ramener à nos propres visions, par-delà les émotions vagabondes.
    Et j’ai alors entendu « un sens à nos vides » venir répondre à l’un de tes vers.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :